Un atelier de couture

Nos projets

Plus d'informations sur le projet ...

0

Téléchargement

0

Téléchargement

Les nouvelles du terrain !

0

0

Un atelier de couture ...

Le contexte : une coopérative et des produits à confectionner

Une coopérative de tisserandes a été créée par l'association Terres Karens dans le village de Mae Woei Clo en octobre 2010. Elle produit des lés de tissus qui sont ensuite transformés en produits et accessoires de mode pour pouvoir être vendus sur les marchés. Il n'existe cependant pas encore de femmes formées à la couture dans les villages de la coopérative. La confection est donc, depuis le début du projet, délocalisée dans un atelier du Nord de la Thaïlande, à MaeSaï. 

D'autre part, entre 2009 et 2011, le centre des métiers ruraux de Ponouaypou (un projet de l'Institut Européen de Coopération et de Développement) propose à de jeunes étudiantes et à quelques villageoises une initiation professionnalisante aux métiers de la couture, et l'initiative est accueillie très favorablement. Aujourd'hui, l'atelier continue de fonctionner grâce aux villageoises. Une étudiante trouve un emploi dans l'atelier de l'association de commerce équitable Esprit Karen, la seconde part à Chiang Maï parfaire sa formation. C'est un succès. 

Pourquoi ne pas reproduire le modèle pour former des femmes de Mae Woei Clo aux métiers de la couture ? Cela permettrait de répondre à des besoins locaux forts : 

  1. Minimiser les coûts de la coopérative et les délais de production : la transformation des tissus se fait sur place, et la coopérative économise le temps et l'argent qu'elle investit pour se rendre à MaeSaï. 

  2. Proposer une formation professionnalisante à des jeunes femmes : contrairement au tissage, la couture leur permet d'acquérir un savoir faire professionnel qu'elles pourront valoriser dans la vallée, si elles éprouvent le désir de quitter leur village. 

  3. Participer à la pérennité de la coopérative : la coopérative internalise la transformation des tissus, et s'affranchit d'un intermédiaire extérieur. Le projet d'atelier de couture contribue à valoriser les savoir-faire traditionnels (le tissage) et à proposer de nouvelles sources de revenus aux femmes. 

  4. Favoriser le lien social : les plus jeunes transforment le tissu de leurs mères ou de leurs grands-mères. 
     

Mise en place du projet 

En août 2011, les femmes de Mae Woei Clo se disent motivées par le projet. Elles aimeraient que certaines se forment à la couture. Claire Scaramus, à l'origine de la mise en place de l'atelier de couture du Centre des Métiers Ruraux de Ponouaypou, demande à l'association de l'accompagner pour réaliser ce projet. 

Claire est à Mae Woei Clo depuis le mois de décembre 2011. Elle équipe un atelier de couture (machines à pédales et fer au charbon : il n'y que de l'électricité solaire au village) et commence la formation de quatre femmes pour un an. C'est un projet-pilote qui, s'il fonctionne, a vocation à s'étendre. 

Fonctionnement de l'atelier 

Le fonctionnement de l'atelier est analogue à celui de la coopérative. Cependant, étant donné le faible effectif de l'atelier, les décisions sont prises par les quatre femmes ensemble.

Après un temps de formation (six mois), les femmes répondent à des commandes de produits qui proviennent des besoins de la coopérative. La structure les rémunère en fonction de leur travail, sur le fondement d'un salaire plus élevé que celui des tisserandes (pour valoriser l'investissement de leur formation). 

Le prix des pièces est choisi en fonction du temps passé pour le confectionner et de la difficulté technique du produit. Les femmes peuvent par ailleurs tisser pour la coopérative, mais y trouvent une source de revenus moins importante. 

C'est la coopérative qui leur prête le matériel nécessaire pour répondre aux commandes (machines à coudre, fil etc.) 

Les couturières sont aussi formées à la fabrication de patrons, à la création de produits et à la coordination, pour pouvoir continuer à superviser l'atelier. Elles reçoivent en outre une formation pour commercialiser la production de l'atelier dans les boutiques de la vallée, dans le cadre de filières de commerce équitable.

La formation à la couture

00

0

 

 

0

 

 

0

 

 

0

 

 

0

 

 

0

 

 

0

Bas de page

TERRES KARENS NOS PROJETS NOUS AIDER ACTUALITÉS
       
Qui sommes nous ?  La coopérative de Mae Woei Clo  Particuliers  Suivez l'actualité sur le blog
Qui sont nos partenaires ?  Un atelier de couture Entreprises Nos événements 
Qui sont les karens ?  Commerce Equitable - Esprit Karen  Associations  Des photos
Contactez-nous ! Notre méthodologie Les ventes privées Esprit Karen  
  Historique du projet Organiser une vente Esprit Karen
   

Boutiques Terres Karens

Boutique en ligne

 Suivez-nous sur Twitter !

Terres Karens, une association soutenant des projets de solidarité auprès des Karens de Thaïlande
Copyright - Terres Karens 2014