Blog

Le blog !

Novembre 2011 - Quelques nouvelles

Coopérative, on rentre dans la cours des grands !

 Par Augustin Duport, volontaire pour les Missions Etrangères de Paris à Mae Woei Clo, le village de la coopérative de tissus dont la création a été initiée par Terres Karens il y a maintenant 14 mois. La coopérative continue de se professionaliser et de se développer sur le terrain. 

Augustin Duport, volontaire à Mae Woei Clo

Production sur commande

Depuis quelques semaines maintenant, la coopérative n’organise la production de tissus qu’en réponse aux commandes pour la conception de produits finis. Les tissus sont désormais réalisés à la ligne près et nous pouvons répondre à un nombre important de commandes tout en garantissant notre qualité. Kitirot et les trois responsables élues y veillent ! 

Withoupih

Un an d’activité déjà…On tient le coup. 

La coopérative est bénéficiaire sur sa première année d'activité économique, grâce au soutien d'Esprit Karen Bangkok et des partenaires de la coopérative. Nous avons aujourd'hui une vue globale sur les variations de productions dues aux différentes activités des villages, de la rizière à la cueillette de fruits et légumes diverses. Ce premier retour d'expérience est précieux pour pouvoir nous organiser pour répondre au mieux à nos commandes ! Quand les unes ne sont plus disponibles, nous savons que nous pouvons compter sur le réseau des tisserandes de nos six villages. 

Blédimoh

Vannerie ... vous n’en verrez qu’en photos !

Le projet vannerie ne se développera qu’en Thaïlande, la législation thaïlandaise étant trop protectionniste pour l'export du bambou. Il y a actuellement quatre familles de produits en production a Mae Woei Clo : Ustensiles de cuisine, Arts de la table, Maison et Décoration d'intérieur. N'hésitez pas à nous contacter si vous connaissez des marchés en Thaïlande pour les produits de Mae Woei Clo ! 

Vannerie

Mae sot, un mois chargé

Par Thibault et Adélaïde Asselot, volontaires pour les Missions Etrangères de Paris à MaeSot. Thibault et Adélaïde soutiennent le travail d'Augustin dans la vallée en organisant la transformation des tissus de Maewe en produits et accessoires de mode. 

Thibault et Adélaide Asselot, volontaires à MaeSot

Lancement d’une nouvelle collection à Maesaï

Voilà un mois que nous sommes à Mae Sot, ayant pour mission de faire le lien entre la coopérative de Mae Woei Clo, Bangkok et la France. Après avoir fait le tri, le classement, l’inventaire et le rangement de tous les lès stockés dans notre maison, nous sommes allés à Mae Saï, dans le Grand Nord Thaïlandais, à l’atelier de couture, afin de lancer une nouvelle production destinée à la France. Nous y avons passé trois jours complets à peaufiner les produits avec Pee Noy, la responsable de l’atelier, pour qu’ils soient le plus réussis possible. Ce fut aussi l’occasion pour nous de profiter d’un cadre incroyable, niché aux pieds des montagnes, habité par 200 enfants de 3 à 18 ans qui semblent être totalement autonomes dés le plus jeune âge… et de prendre des douches CHAUDES !

Escapade à Mae Woei Clo

A peine de retour chez nous, nous sommes partis avec Augustin découvrir enfin LE village de Mae Woei Clo. Hissés à l’arrière d’un pickup nous avons profité pendant six bonnes heures, en plus du vent, des paysages époustouflants de la région ! Nous avons pu rencontrer les tisserandes de la coopérative et mieux comprendre l’environnement dans lequel elles évoluent.

Récolte

Ce voyage à Maewoei Clo a aussi été l’occasion de participer à la coupe du riz pendant une matinée entière. Malgré la difficulté de la tâche sous un soleil de plomb, nous avons bien « riz » et profité de l’hospitalité légendaire des Karens au cours d’un délicieux déjeuner préparé en notre honneur.

Recherche de débouchés en Thaïlande

Pour ce qui est du démarchage en Thaïlande, nous sommes retournés dans la boutique de Mae Sot ou nos prédécesseurs avaient négocié un dépôt vente de certains de nos produits. Nous bénéficierons lors d’un prochain rendez vous d’un état des lieux précis. D’autres magasins semblent également intéressés par le projet et souhaiteraient entreposer pour nous. Nous travaillons donc à l’élaboration de supports de communication en anglais et allons tâcher d’exploiter toutes les opportunités qui s’offrent à nous !

Un atelier de couture 

Dans trois semaines, Augustin reviendra en France, et c’est Claire Scaramus qui prendra le relais à Mae Woei Clo. Claire a déjà passé deux années comme volontaire dans la région, et est couturière de formation. 

Sa mission, en plus de la gestion de la coopérative de tissu, sera donc d’initier la création d’un atelier de couture à Maewe, pour permettre à quatre ou cinq femmes du village de se former pour apprendre à coudre. C’est la réponse à un besoin de la coopérative qui doit aujourd’hui solliciter des ateliers de la vallée pour valoriser les tissus et les transformer. 

Un projet d'atelier de couture à Maewe

Ce nouveau projet est en cohérence avec l’évolution de la coopérative, qui cherche à gagner en autonomie et à pouvoir répondre, à terme, à des commandes de produits et accessoires de mode sur mesure. 

Plus de nouvelles de ce projet dans les prochaines newsletters ! 

En France, toute l’équipe se mobilise 

Vente des produits 

Nous continuons à nous organiser pour vous proposer les produits de la gamme Esprit Karen, et vous permettre de soutenir concrètement les tisserandes de Maewe, en achetant des produits qui vous plaisent. 

Bientôt, nous pourrons réunir un stock suffisant de produits identiques qui vous permettra de commander sur une boutique en ligne. 

Aujourd’hui, parce une meilleure gestion de notre stock, nous continuons à fonctionner par ventes privées.

Merci à tous ceux qui ont accepté de nous accueillir pour en organiser chez eux, et à tous ceux qui ont répondu à notre invitation. La coopérative continue de se développer en grande partie grâce à vous. 

Terres Karens en vente privée

Pour connaître les lieux et horaires de nos ventes, n’hésitez pas à consulter le site internet rubrique Agenda : vous accédez à l’ensemble des points de vente des produits de la collection d’automne. 

En particulier, à la veille de Noël, nous serons présents à la boutique des Missions Etrangères de Paris (128 rue du Bac, à Paris) tous les samedis, et à la Christmas Gallery, les 17 et 18 décembre. Nous vous attendons nombreux ! 

Un carnet de voyage 

Pour découvrir le village de Mae Woei Clo et comprendre le fonctionnement du projet coopérative, nous avons conçu un carnet de voyage, en partenariat avec Véronique Duflos. Plongez au coeur de Terres Karens ! 

Il sera en librairie dans le courant du mois de janvier ! 

Terres Karens rejoint la BacAsso 

BacAsso ? Une association cadre pour tous les projets portés par des anciens volontaires de solidarité internationale en Asie. Le lancement de la BacAsso a eu lieu samedi et dimanche aux Missions Etrangères de Paris ! Les membres de l’association Terres Karens en France ont pu assister à des conférences sur l’engagement associatif en France et dans le monde, avec l’Ordre de Malte, Lazare, Simon de Cyrène, ou des intervenants prestigieux du monde de l’entreprise (Henri Cattala et Pierre de Lauzun). Un événement riche, et un partenariat qui s'annonce fructueux ! 

Bac Asso

Des nouvelles du mois d'octobre !

Mae Woei Clo :

Par Augustin Duport, volontaire pour les Missions Etrangères de Paris. Augustin est arrivé depuis maintenant deux mois. Impressions et premiers bilans…

Arrivé le 19 août à la coopérative de Mae Woei Clo, Augustin est laissé seul par Alexis (depuis rentré en France) 4 jours plus tard. Il a donc entre ses mains la responsabilité d’un projet entamé il y a plus de dix mois. Face à lui, un immense défi empreint d’incertitudes mais aussi d’espérances. Une inquiétude naturelle l’habitait mais sa volonté et son engagement l’ont aidé à relever cet objectif et répondre ainsi aux espérances des Karens. Cette adaptation a été facilitée par trois aspects essentiels : le soutien et la rassurante présence de Marion venue a Mae Woei Clo une semaine durant après le départ d’Alexis ; la prise en main du projet par les karens eux-mêmes ; et le soutien de l'équipe française : Alexis n'étant parti que physiquement, et conseillant Augustin tous les WE, ainsi que du soutien de tout les acteurs investis dans le projet. Après 2 mois de mission, Augustin prend ses marques tout en continuant d’apprendre (la langue, les coutumes, le fonctionnement de la coopérative, etc.)

Augustin et Kitirot

La coopérative a aussi beaucoup évolué durant cette période. Après avoir laissé les tisserandes confectionner les lés de leur choix pour évaluer l’étendue de leur créativité, la coopérative répond désormais à des commandes déterminées. Depuis deux semaines, un tableau indiquant les commandes d’Esprit Karen Bangkok et d’Esprit Karen France a ainsi été installé dans la coopérative. La prise de conscience de la rigueur qu'impliquent les commandes est maintenant effective pour l'ensemble des tisserandes de Mae Woei Clo. D’autre part, Augustin s’est penché sur la question de la vannerie, qui pourrait concerner les hommes du village. La coopérative s'est ainsi dotée de 70 paniers pour ranger les fils et les protéger. La prochaine étape sera d’évaluer les différents produits pouvant être réalisés et leur possible commercialisation en Thaïlande.

Des paniers dans la coopérative !

Maesot :

Par Adélaïde Asselot, volontaire pour les Missions Etrangères de Paris ; et Marion Le Coz, volontaire pour Enfants du Mékong.

En mission d'un an pour Enfants du Mékong, Marion Le Coz a participé au projet Esprit Karen qui a vu le jour il y a 4 ans en Thaïlande. Pendant cette année, ce projet a beaucoup évolué, notamment avec la création de la coopérative de tisserandes et le développement de la filière française. Cela a demandé beaucoup de coordination entre chacun des pôles : équipe de Bangkok, coopérative, atelier de coutures, équipe en France, etc. Marion a été ravie de participer au développement de ce projet. Il reste encore de nombreux défis à relever et la perspective de pouvoir s'investir lors de son retour en France est très motivante.

Marion et Kitirot

Thibault et Adélaïde Asselot sont arrivés à Bangkok le 6 septembre et remplaceront Foulques Le Tarnec (parti en juillet) et Marion Le Coz. Après un mois de cours de thaï, ils vont enfin rejoindre Maesot le 22 octobre pour un an. Leur mission sera de faire l’intermédiaire entre la coopérative de Mae Woei Clo, les ateliers de couture, Esprit Karen Bangkok et Esprit Karen France. Il y a actuellement deux ateliers de couture chargés de confectionner des produits avec les lés. L’un est situé à Maetan, à 1h30 en voiture de Maesot et fait travailler trois couturières Karens à plein temps. Les produits sont destinés à Esprit Karen Bangkok. L’autre atelier se trouve à Maesai, ville la plus au nord de la Thaïlande située à 9h en voiture de Maesot. Cet atelier appartient à une école fondée par la communauté de Bétharam où des étudiantes apprennent notamment la couture. Les produits qui y sont confectionnés seront destinés à la France. Actuellement, la collection de Noël est bloquée à Maesai à cause des inondations qui frappent la Thaïlande depuis plusieurs mois. Les routes joignant le nord au sud du pays sont presque toutes fermées empêchant l’acheminement des produits jusqu’à Bangkok.

Néanmoins, Bangkok est une des rares villes à être encore épargnée par l’eau ; mais n’étant qu’à deux mètres au dessus du niveau de la mer et étant traversée par le Chao Praya, qui peut sortir de son lit à tout moment, la capitale est loin d’être à l’abri. Des quartiers entiers se barricadent derrière des murs de sacs de sable et des centaines de pompes à eau ont été déployées aux abords du Fleuve. De plus, suite à la demande du Roi, des milliers de bateaux  ont parcouru le fleuve pour créer un fort courant et ainsi permettre à l’eau de s’écouler plus rapidement vers la mer. Ces inondations ont déjà fait plus de 300 morts et des millions de victimes.

Inondations à Bangkok (photo : lemonde.fr)

 

En France :

                  C’est la rentrée ! Après un ralentissement des activités dû aux retours des volontaires et aux vacances, l’association repart de l’avant ! Grâce à des volontaires reposés et disponibles, le projet va pouvoir se développer plus amplement. C’est dans cette optique que toute l’équipe s’est réunie le vendredi 7 octobre. Au programme de la réunion : la réorganisation des pôles et les événements à venir. En ce qui concerne le premier point, l’association s’est agrandie ! (pour plus d’information, consultez l’organigramme sur http://www.terres-karens.org/pages/notre-organisation/notre-organisation.html). Cette réorganisation a aussi permis une meilleure affectation des volontaires selon leurs compétences.

Les événements à venir sont quant à eux dans la continuité des démarches effectuées l’an dernier : multiplication des ventes de produits karens (consultez l'agenda !) et démarches relationnelles et administratives pour développer au mieux le projet et aider ainsi un maximum de femmes dans la montagne.

 

 



TERRES KARENS NOS PROJETS NOUS AIDER ACTUALITÉS
       
Qui sommes nous ?  La coopérative de Mae Woei Clo  Particuliers  Suivez l'actualité sur le blog
Qui sont nos partenaires ?  Un atelier de couture Entreprises Nos événements 
Qui sont les karens ?  Commerce Equitable - Esprit Karen  Associations  Des photos
Contactez-nous ! Notre méthodologie Les ventes privées Esprit Karen  
  Historique du projet Organiser une vente Esprit Karen
   

Boutiques Terres Karens

Boutique en ligne

 Suivez-nous sur Twitter !

Terres Karens, une association soutenant des projets de solidarité auprès des Karens de Thaïlande
Copyright - Terres Karens 2014